L'actualité

Naissance d’Air Serbia

La signature d'un accord entre JAT Airways et Etihad Airways permet la création de la compagnie aérienne nationale serbe...

Wizz Air va relier Paris-Beauvais à Belgrade

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Serbie : un grand week-end à Belgrade

A la croisée des pays d'Europe centrale et des Balkans, la capitale serbe surprend par la force de son identité culturelle, par son patrimoine et son esprit de la fête. Une destination city-break hors des sentiers battus et bon marché, à 2h15 de vol de Paris.

le parc de Kalemegdan © Branko Jovanovic

Belgrade est enlacée par le Danube et son affluent la Save, cernée de forêts et d'espaces verts. De quoi envelopper la capitale serbe dans une certaine douceur de vivre.

Toute jeune sur le marché du tourisme, celle qu'on surnomme «la ville blanche» (beo pour blanc, grad pour ville) surprend par la richesse de son offre culturelle, par son atmosphère, par son architecture et son charme métissé : Belgrade est depuis des siècles aux confluences des influences venues de l'Europe autrichienne, de la civilisation slave, de l'Orient ottoman, et même de la France avec laquelle elle a souvent noué des liens privilégiés.

forteresse de Belgrade dans le parc de Kalemegdan © Dragan Bosnic

Sa découverte commence souvent par la visite de la forteresse de Belgrade, à la pointe du parc de Kalemegdan. Le premier bastion militaire de la capitale serbe, berceau de la ville, est aussi une ancienne citadelle turque. De ses remparts, on profite d'une vue panoramique sur la Save et le Danube, et au loin sur le Nouveau Belgrade et le quartier de Zemun.

rue Knez Mihailova

Kalemegdan est devenu un parc au 19ème siècle, un lieu de promenade très apprécié, bordée par la belle ambassade de France. Il ouvre sur la rue piétonne Knez Mihailova, la Knez («Prince») comme l'appelle les Belgradois,

Cette grande artère est l'un des lieux les plus anciens et les plus vivants de la ville, bordée par des beaux édifices construits pour la plupart vers la fin du 19ème siècle. Cette rue commerçante, cœur des affaires et siège de nombreuses institutions, accueille les grandes enseignes internationales de l'habillement, le Centre culturel français, le Beograd Art Hotel...

sur la Knez © Branko Jovanovic

Le Knez débouche sur la Place de la République, celle des grands rassemblements. On s'y donne rendez-vous «au cheval» en raison de la présence au milieu de la place de la statue du prince Michel III. On y trouve aussi l'entrée du Théâtre National construit en 1869, et la façade du Musée National, le plus beau et riche de la ville avec ses 400 000 objets et œuvres dont des tableaux des peintres impressionnistes français.

la nouvelle basilique Saint-Sava

De la rue Milan, la grande avenue centrale de Belgrade, on passe devant l'historique hôtel Moskva pour se rendre jusqu'au Nouveau Palais Royal ouvrant sur le place Pionirski et l'Assemblée nationale.

Poursuivez votre promenade rue Milan jusqu'au plateau de Vracar, comprenant une église et surtout la nouvelle basilique Saint-Sava, désormais la plus grande église orthodoxe au monde, dédiée au premier archevêque serbe.

sur le marché de Kalenic pijaca

Non loin de la basilique se trouvent deux endroits intéressants, le marché quotidien de Kalenic pijaca, et la belle maison abritant le musée Nikola Tesla, du nom du grand inventeur et ingénieur américain né à Smiljan.

Musée de la Yougoslavie

Autre visite incontournable, le Musée de Yougoslavie, situé dans les faubourgs sud de Belgrade (bus 40 et 48 depuis le centre ville). On y trouve la «Maison des fleurs» où repose Tito. Le mausolée du président yougoslave (de 1953 à 1980) est le lieu le plus visité de Serbie. Dans le mitoyen Musée du 25 mai sont exposés les cadeaux qu'il a reçus des dirigeants du monde entier.

Le Garage Moderne, musée de vieilles voitures

Belgrade compte de nombreux autres musées intéressants. Le Garage Moderne (Moderna garaža) rassemble une belle collection de vieilles voitures. Le musée d'Art Contemporain mérite surtout la visite pour l'architecture du bâtiment et son cadre privilégié en face de Kalemegdan, sur l'autre rive de la Save. On peut partir aussi à la rencontre de jeunes créateurs dans le Choomich design districts, à deux pas de la place de la République.

dans un restaurant de la Skadarlija © Branko Jovanovic

Le soir, la ville s'anime. A deux pas de la place de la République se trouve la rue Skadarlija, piétonne et pavée. Ce centre de la vie bohême de Belgrade est souvent comparé à Montmartre. On y prend un verre de «rakia» (l'eau de vie) sur l'une terrasses des cafés, bondées dès l'arrivée des beaux jours.

La Skadarlija est aussi bordée par des clubs et restaurants traditionnels proposant une cuisine serbe typique. Au menu, Gibanica (feuilletés), Rostilj (grillades), Sarma...

On trinque également («santé» se dit «ziveli») à deux pas du centre, dans les cafés et restaurants de la rue Strahinjica Bana (aussi appelée Silicone Vallée au regard du nombre de filles ayant eu recours à la chirurgie esthétique).

Le tout proche Dorcol Platz est un lieu culturel davantage branché et alternatif, avec ses cafés aménagés dans des dépots réhabilités autour d'une grande cour.

La forteresse, les docks et le quartier de Kosancicev venac © B.Jovanovic

Les rives de la Save et du Danube sont aussi des lieux de promenade. En contrebas du parc de Kalemegdan, sur l'une des rives de la Save, les anciens docks (Beton Hala) ont été réaménagés pour accueillir bars et restaurants chics et modernes.

On peut ensuite opter pour une agréable balade, passer devant la résidence de la princesse Ljubica, faire le tour du petit quartier de Kosancicev venac, la partie la plus ancienne de Belgrade en dehors de la forteresse.

De retour sur les bords de la Save, votre chemin passe par le Belgrade Waterfront, projet très controversé remplaçant un quartier historique. Le nouveau complexe moderne en cours de construction, dont l'ouverture est prévue en 2021, comprendra un vaste centre commercial et deux hôtels de luxe, un Saint-Regis et un W.

Vue sur Zemun depuis la Tour de Gordos

En longeant encore la Save, on tombe rapidement sur le lac Ada Ciganlija, une presqu'île recouverte d'une forêt protégée et luxuriante, populaire en été avec ses 7km de plages artificielles. On y pratique du ski nautique, du kayak, du canoë, de la planche à voile, de l’aqua-soccer, de la pêche sportive, du pédalo. Les restaurants et cafés prennent place le long du rivage, sur des barges et maisons flottantes.

En face de la forteresse de Kalemegdan, sur les berges de l'autre rive se retrouve la jeunesse belgradoise. Des «splavovi» (petites péniches) s'animent au son de la musique des concerts rock et electro.

De ce côté de la Save se trouve le Nouveau Belgrade, le quartier des affaires, avec ses centres commerciaux modernes et ses bureaux. Allez vous balader un peu plus loin, dans la même direction, à Zemun. Celle qui fut autrefois une ville indépendante rassemble de nombreux restaurants.

On peut y faire une agréable promenade dans ses petites ruelles bordées de maisons aux couleurs jaunes et ocres, et profiter du panorama depuis la tour de Gardos (nommée aussi la "tour du millénaire"). Un dernier conseil : revenez à pied jusqu'au centre de Belgrade, une belle balade le long du Danube.

© oopartir.com – 2019 – texte Vincent de Monicault, photos VDM, Branko Jovanovic et Dragan Bosnic



Où dormir
. Mama Shelter Belgrade a été inauguré début 2018. Très central, sur la Knez avec vue sur le parc de Kalemegdan, ce bel hôtel très contemporain propose des prix attractifs, à partir de 80€ la chambre double. Il est doté d'un grand bar-restaurant ouvrant sur une terrasse. www.mamashelter.com/fr/belgrade
. Hôtel City Savoy. Petit hôtel de bon confort et très central. Excellent service. www.hotelcitysavoy.com.
. Balkan Soul Hostel, plutôt pour les jeunes, dans l'agréable quartier de Kosancicev venac.
. Beograd Art Hotel (4 étoiles,55 chambres), hôtel de style très contemporain situé sur la Knez. www.belgradearthotel.com
. Metropol Palace (5 étoiles, 236 chambres) près du parc de l'Eglise Saint-Marc, est un hôtel moderne et récemment rénové, un Luxury Collection. www.marriott.fr.
. Square Nine (5 étoiles, 45 chambres), très chic hôtel de style contemporain, sur la place des Étudiants, à un jet de pierre de la Knez et de Kalemegdan. www.squarenine.rs
Belgrade compte de nombreux autres hôtels de qualité, le Falkensteiner dans la Nouvelle Belgrade, le Radisson Blu près du Musée de la Yougoslavie, le Hilton près de la Grande Eglise, le Marriott Courtyard près de la Place de la République, le Crown Plaza, le Slavija...

restaurant Ima Dana, dans le quartier de la Skadarlija

Où manger
. Radost House (Radost Fina Kuhinjica). Restaurant vegan dans un cadre agréable. Excellent rapport qualité-prix. Entrée discrète dans une maison ancienne au pied de la forteresse de Kalemegdan, à deux pas de l'ambassade de France. www.radosthouse.rs
. Mala Fabrika Ukusa ("petite fabrique du bon goût"), restaurant branché en vogue de l'autre la nouvelle basilique Saint-Sava. malafabrikaukusa.com
. Ima Dana, l'une des bonnes adresses de la Skadarlija, la rue piétonne du quartier bohème de Belgrade. A noter la banquette occupée par Tito lorsque celui-ci venait y manger, parfois à l'improviste. www.restoran-imadana.rs/
. Nacionalna Klasa, restaurant en bord de Sava derrière le musée d'Art Contemporain, avec vue sur la forteresse de Belgrade.
. FishZelenish, l'un des restaurants chics et branchés des anciens docks (Beton Hala), en contrebas du parc de Kalemegdan. Bonne cuisine méditerrranéenne. www.fishzelenis-bg.com.
. Stara Carinarnica, une bonne table de Zemun, près du Danube.

Où boire un verre
. Manufaktura. A un jet de pierre de la Knez, un grand café-restaurant avec ses deux salles, à la déco originale, proposant une bonne cuisine locale. www.restoran-manufaktura.rs/en/

Bon à savoir
. La meilleure période pour visiter la Serbie est de fin avril à mi-octobre. Son climat continental modéré peut se traduire par des hivers assez agréables. Et l'automne ensoleillé de Belgrade est connu en tant que «milholjsko leto» (l'été indien»).
. Le bus 300 relie tous les quarts d'heure l'aéroport à la place Slavja dans le centre de Belgrade. . Les musées sont fermés le lundi sauf le musée d'Art Contemporain (le mardi).

l'ambassade France devant le parc de Kalemegdan

Comment s'y rendre
Air Serbia et Air France toute l'année, ainsi qu'ASL Airlines en été, relient Paris à Belgrade.

En savoir plus
Consulter le site de l'office de tourisme de Serbie: www.serbie.travel, celui de l'office du tourisme de Belgrade : www.tob.co.rs, et celui de la ville de Belgrade : www.beograd.rs

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers