Les actus

13 janvier 2021

Le Fort l'Ecluse, un bel exemple de réalité augmentée

L'agglo du Pays de Gex, propriétaire du lieu, innove avec l'usage de lunettes pour enrichir un parcours d’accrobranches.

28 décembre 2020

SATA reliera Paris CDG aux Açores en juin 2021

La compagnie aérienne desservira Ponta Delgada, située sur la côte sud de l'île de São Miguel (archipel des Açores)

24 juillet 2020

Turquie: le musée Sainte-Sophie d'Istanbul reconverti en mosquée

La grande basilique chrétienne de Constantinople sera beaucoup plus difficile à visiter, en raison notamment des cinq prières quotidiennes qu'elle accueillera chaque jour.

Consulter les archives

Petit par sa taille, grand par son intérêt : voilà le portrait-type du Costa Rica, un petit pays d'Amérique centrale pris en sandwich entre le Nicaragua, au nord, et le Panama, au sud. Un seul chiffre en résume tout l'attrait : on recense 67 parcs naturels, réserves ou zones protégées, couvrant près du quart du pays, faisant de lui un modèle en matière d'écotourisme et de protection de l'environnement.
Un catalogue de volcans en éruption, de lacs, de jungles ou de plages, où tous les types de milieux peuvent être rencontrés. Sans parler de la flore et de la faune, d'une diversité exceptionnelle. La randonnée constitue l'un des moyens privilégiés pour savourer ces richesses naturelles. Ainsi, dans la plupart des parcs, des sentiers nature ont été aménagés pour ne rien perdre des secrets de l'environnement. Pour des parcours plus engageants, on retiendra le Parque Nacional Chirripo, au cœur de la cordillère centrale. Il doit son nom au Chirripo, le plus haut sommet du pays (3820m).
Le sentier qui y mène traverse différents écosystèmes au fur et à mesure que l'on prend de l'altitude. Meilleure saison : de fin décembre à avril. Autre site à recommander : le Parque Nacional Manuel Antonio, le plus petit du Costa Rica, mais certainement pas le moins intéressant. Sa particularité : jouxtant le Pacifique, il surplombe trois longues et magnifiques plages.

Un réseau de sentiers bien entretenus permet de circuler de la forêt luxuriante aux plages. A signaler également, une spécificité qui ravira les passionnés de nature : les “canopy tours”. Comprenez : des plates-formes et des passerelles ont été disposées sur la canopée, à une vingtaine de mètres du sol, permettant ainsi de, littéralement, “marcher sur la jungle”. Inoubliable !
_________________________________________________________________

Pratique

• Vol Paris - San José, avec escale à Miami : à partir de 750 euros (British Airways, KLM, Iberia).
• Formalités : passeport en cours de validité. Pour les Français, pas de visa pour un séjour inférieur à un mois
• Meilleure saison : décembre à avril
• Hébergement : comptez au moins 12 $US par personne et par jour.
• Transports locaux : réseau de bus bien développé et bon marché.

On aime
La qualité et la diversité des infrastructures.

On aime moins
Le prix élevé du billet d’avion et l’absence de vol direct depuis l’Europe.

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers