L'actualité

Les Grandes Voiles pour les 500 ans du Havre

Le Havre fête cette année les 500 ans de sa fondation. Avec parmi les temps le seul rassemblement de grands voiliers en France cette année, fin août début septembre....

Ouverture des Docks Vauban au Havre

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

A Giverny, dans l'univers de Claude Monet

La maison et le jardin du peintre impressionniste sont aujourd'hui connus dans le monde entier.

Le jardin

Giverny est célèbre au delà de nos frontières. En témoignent les dizaines de car de touristes américains ou japonais rangés sur le parking de ce petit village situé aux portes de la Normandie, à 75 kilomètres de Paris.

Giverny attire ainsi bon an mal an plus d'un demi million de visiteurs en provenance du monde entier. Un succès qui doit beaucoup à la fondation Claude Monet. Celle-ci est née de la donation de la propriété de Claude Monet par son fils à l'Académie des Beaux-Arts en 1966.

La fondation ouvrira en 1980 après avoir réalisé les travaux qui s'imposaient. La visite commence par la maison en crépi rose du chef de file des peintres impressionnistes, lequel y vécut de 1883 jusqu'à sa mort en 1926, soit pendant 43 ans. Sa maison a aujourd'hui retrouvé son décor intérieur coloré.

la maison

Aucun tableau du maître à admirer malheureusement (quelques pâles copies seulement). Sa précieuse collection d'estampes japonaises mérite en revanche le coup d'œil, de même que son vaste atelier des Nymphéas également restauré.

Le temps fort d'une visite à Giverny est sans conteste la promenade dans les célèbres jardins reconstitués à l'identique. Un écrin de verdure qui fut l'une des principales sources d'inspiration de ce peintre fou de fleur. Comme le soulignait Albert Kahn au début du siècle, "on comprend mieux comment un tel jardinier devint un si grand peintre".

A l'intérieur de la maison

Devant la maison, on visite d'abord le Clos normand, un espace au tracé rectiligne, avec ses quelque 100 000 plantes renouvelées chaque année et 100 000 vivaces. De l'autre côté du Chemin du Roy, Monet fait aménager l'étang aux Nymphéas. Pour cela il n'hésite pas à détourner un bras de l'Epte.

On flâne ainsi dans ce jardin d'eau, écrin de ciel, d'eau et de verdure, célèbre pour son pont japonais et ses Nymphéas. Le jardin possède son propre calendrier des floraisons. En avril par exemple, on y admire des narcisses, tulipes, jacinthes, jonquilles, pensées, fritillaires, pâquerettes, myosotis, cerisiers et pommiers du japon. Après la visite de la maison et du jardin, on traverse le village le long de la route Claude Monet.

La rue vous mène quelques centaines de mètres plus loin jusqu'au musée d'art américain présentant les œuvres de peintres impressionnistes d'outre-Atlantique. Certains s'installeront à Giverny dès 1887, davantage souvent pour le charme de l'endroit que pour la présence de Monet. Ceux qui souhaitent s'attarder dans cette belle région y découvriront aussi des sites archéologiques, des châteaux prestigieux, des moulins mystérieux… et d'autres jardins extraordinaires.

© oopartir 2013 - Texte : Pierre Marka ; photos CRT Normandie/JF Lefevre


Pratique
Pour de plus amples renseignements, vous pouvez consulter les sites www.giverny.org et
www.fondation-monet.com

Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers