L'actualité

L'Elphilharmonie, un nouveau phare pour Hambourg

Cologne, hockey au pied de la cathédrale

Cologne accueille la coupe du monde de hockey sur glace en mai 2017, l'occasion d'un coup de projecteur sur cette ville historique du bord de Rhin
...

Thalys étend son réseau jusqu’à Dortmund

Thalys relie Paris aux villes de la Rhur

Partagez sur FacebookImprimez cet article

Reportage de voyage

Nuremberg, au coeur de l'histoire allemande

Surplombée par son Chateau de Kaiserburg, la seconde ville bavaroise est riche de ses 900 ans d'histoire. Reconstruite après-guerre, la cité du peintre Albrecht Dürer a retrouvé en partie son ancien visage.

Nuremberg est la deuxième ville bavaroise, après Munich. Forte de plus de 500 000 habitants, la capitale de la Franconie – centre industriel et «ville des sessions du parti nazi» - fut détruite à 92% par les raids alliés lors du second conflit mondial.

Reconstruite surtout dans un style moderne, elle a aussi retrouvé par endroit son visage d'avant-guerre. Aujourd'hui, Nuremberg est une ville prospère, tournée vers les nouvelles technologies, comptant plus de 22 000 étudiants.

maison du peintre Albrecht Dürer

La vieille ville historique est ceinturée par des murailles pratiquement intactes de 5km, ponctuées de 80 tours. Au cœur de la cité coule la rivière Pegnitz, avec de part et d'autre le quartier de Sebald et celui de Lorenz, nommés d'après les deux principales églises de Nuremberg.

L'église gothique de Saint Lorenz (Laurent) abrite notamment la sculpture "Salut de l’Ange" et "Une annonciation..." de Veit Stoss.

Place du Marché

Un autre édifice majeur se trouve sur la vaste Place du Marché, l'église Notre Dame, que l'on visite pour son autel Tucher de 1445. Sur la place a été érigée la Belle Fontaine, ornée de personnages de la Bible et de figures de Princes-Électeurs. A deux pas de la place se trouve le Vieil Hôtel de Ville, de style gothique ; construit entre 1332 et 1340, il fut complètement rasé pendant le dernier conflit mondial... et entièrement reconstruit.

Au nord de Nuremberg, au-delà du quartier de Sebald, le Château de Nuremberg surplombe la ville. Ce complexe médiéval fut la résidence temporaire des rois et empereurs allemands durant près de 500 ans, jusqu’au 16ème siècle.

Il comprend le Kaiserburg (château impérial), le puits profond, la tour Sinwell, le château des Burgraves et la chapelle Walburgis. En face de l'entrée du château se trouve la belle maison-musée d'Albrecht Dürer où est né le peintre en 1471.

Cour des artisans

Nuremberg est une ville facile à découvrir à pied, où il fait bon flâner. Allez notamment vous promener dans la Cour des artisans (Handwerkerhof), ensemble de petites maisons de style ancien bâtie en 1971 à deux pas de la gare centrale.

On y trouve des boutiques d'artisanat traditionnel (poterie, fabrication de bougies, de jouets en bois, de pain d'épices...) et des restaurants où l'on sert les célèbres petites saucisses de Nuremberg (Bratwürste).

le Kongresshalle partiellement construit par Albert Speer

Nuremberg fut promue par Hitler «capitale idéologique» du Troisième Reich. La ville sera d'ailleurs choisie par les Alliés pour y juger après-guerre des hauts responsables nazis devant un tribunal militaire international.

En périphérie de Nuremberg se visitent les lieux des grands rassemblements nazis, le Reichsparteitagsgelände («terrain du Congrès du parti du Reich»). Ce gigantesque complexe, grand comme quatre fois Nuremberg, fut l’une des réalisations majeures de l’architecte officiel du Reich Albert Speer. L'un des sites les plus spectaculaires est l'immense Kongresshalle, une sorte de Colisée de Rome à moitié construit, lequel devait permettre à Hitler de faire des discours devant 50 000 personnes. Albert Speer avait aussi comme projet d'y bâtir le Stade Allemand, d'une capacité de 450 000 personnes !

Le Champ Zeppelin, d'inspiration antique, a pour sa part été le théâtre des rassemblements nazis - jusqu'à 200 000 personnes - de 1933 à 1938. L'esplanade accueille aujourd'hui des courses automobiles et le plus grand festival de rock d'Allemagne, Rock Im Park...

© oopartir.com 2017 – texte et photos Vincent de Monicault



Musées à voir

le Neues Museum, musée d'art contemporain

. Le Musée du Jouet témoigne de l'importance de cette industrie pour Nuremberg, considérée comme l'une des capitales du jouet. En 1950 s'est tenue la première Foire internationale du Jouet dans la ville.
. Le Nouveau Musée (Neues Museum), inauguré en 2000 dans la vieille ville, près de la Cour des artisans, est un vaste musée moderne, tout en transparence, comptant parmi les musées d'art et de design les plus importants d'Europe. A signaler notamment les nombreuses œuvres de Gerhard Richter. www.nmn.de/
. Le Germanisches Nationalmuseum, le plus musée sur l'histoire artistique et culturelle de l'Allemagne. www.gnm.de
. Le Musée de la Deutsche Bahn, fondé en 1899 à Nuremberg, est le plus ancien musée du chemin de fer en Allemagne. www.dbmuseum.de

Excursions à Bamberg et Bayreuth

Bamberg, située à une cinquantaine de kilomètres au nord de Nuremberg, est une ville impériale et épiscopale, souvent surnommée «la Rome de Franconie». Bâtie sur sept collines, elle est dominée par la cathédrale impériale aux influences médiévales et baroques. La vieille ville, très bien conservée, rassemble trois quartiers historiques - Bergstadt pour "ville des collines", Inse lstadt pour "ville de l’île", Gärtnerstadt pour "ville des jardins" - tous classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Bayreuth, à une heure de route de Nuremberg, est une autre belle étape en Bavière, abritant quelques bijoux architecturaux. La capitale de la Haute-Franconie est célèbre dans le monde entier pour son festival dédié au grand compositeur Richard Wagner.


Où dormir
. Les hôtels foisonnent à Nuremberg, notamment dans le quartier de la gare (Novotel...). Les anciennes écuries du Château ont été restaurées pour accueillir une agréable auberge de jeunesse.

Où manger
De nombreux restaurants proposent des spécialités franconiennes, à apprécier tout en dégustant une bière fraîche ou un vin de la région. Parmi ceux-ci, l'agréable restaurant Oberkrainer sur la place du Marché (bon rapport qualité-prix). www.restaurant-oberkrainer.de

Comment s'y rendre
Hop! (Air France) relie chaque jour Paris CDG à Nuremberg.

En savoir plus
Consultez le site www.tourismus.nuernberg.de/fr/home.html


Quand et où partir

Sélectionnez un mois (+ continent et thématique en option).

Notre classement des destinations en fonction des périodes les plus favorables.

  • Retrouvez-nous sur mobile
    et tablette

youtube

Infos pratiques
Reportages
Thématiques
 
Bon à savoir
Dossiers